header wiki – Huis van de Nijmeegse Geschiedenis

50 Le Waalsprong

Uit Huis van de Nijmeegse geschiedenis

Ga naar: navigatie, zoeken
Période: 
Télévision et ordinateurs
Avec le nouveau quartier du Waalsprong, Nimègue enjambe le Waal et change ainsi radicalement de silhouette. Entre les villages de Lent, Ressen et Oosterhout, presque 12 000 logements seront construits d’ici 2020. A cette date, on prévoit environ 30 000 habitants dans le Waalsprong, qui représenteront près d’un cinquième de la population nimègoise.

Contrairement à Dukenburg et Lindenholt, les grandes extensions des années soixante-dix et quatre-vingt, le Waalsprong contiendra principalement des maisons individuelles en propriété et moins d’habitations subventionnées en location. Il aura ses propres infrastructures, notamment au centre, dans sa «Citadelle sur le Waal». Des magasins, hôtels et restaurants, loisirs, bureaux et logements s’y côtoieront. Le Waalsprong est l’un des quartiers Vinex. Au début des années 1990, l’Etat désigna dans le mémorandum «Vierde Nota Ruimtelijke Ordening Extra» plusieurs villes pouvant développer de grands projets de construction de logements près des agglomérations existantes. Au total, environ 650000 logements devaient s’y construire. D’autres quartiers Vinex de la région sont Schuytgraaf à Arnhem et Westeraam à Elst. Les quartiers Vinex se distinguent par leur souci de la qualité de l’espace et l’engagement des participants, afin que l’offre corresponde bien à la demande. En construisant près des centres-villes et en privilégiant les maisons en propriété, l’on crée un soutien financier supplémentaire pour les villes existantes dû à l’attraction d’habitants à bon pouvoir d’achat. La proximité de la ville permet d’éviter les grands investissements dans de nouvelles infrastructures. La politique de Vinex représente une rupture d’avec le concept de noyaux de croissance des années soixante et soixante-dix, qui visait à agrandir des localités voisines pour parer à la pression démographique urbaine. Pour Nimègue, Beuningen, Druten et Wijchen représentaient d’importants noyaux de croissance. Il est probable que le Waalsprong sera pour l’instant la dernière grande extension urbaine de Nimègue. La nouvelle orientation de l’aménagement du territoire néerlandais est la construction en ville, en d’autres termes: renouvellement et densification à l’intérieur de la ville existante. Nimègue aussi a encore assez de place en son sein pour construire. Le projet Waalfront en forme un bon exemple: un quartier sensationnel entièrement neuf entre les voies, le Waal, le Weurtseweg et Winselingseweg.

Ensemble, le Waalsprong au nord, le Waalfront au sud-ouest et un nouveau pont en ville font partie du projet «Nimègue enlace le Waal». Ce projet comprend aussi la rénovation du Waalkade, et la reconstruction de la digue près de Lent. Celle-ci vise à donner plus de place à la rivière dans le goulet d’étranglement entre Nimègue et Lent, afin d’éviter de (trop) hauts niveaux d’eau.
Canonicoon50.jpg
Nimègue étreint le Waal
dès 2002
Le Snelbinder, pont cyclable entre Nimè­gue et Lent (AM)

50 snelbinder.jpg

Source: Erwin van der Krabben, dans: De Canon van Nijmegen, Uitgeverij Vantilt (Nijmegen 2009)
KENNISBANK
Verder graven in de historie van stad en omgeving
FACEBOOK
Op de hoogte blijven van het laatste nieuws van het Huis
EDUCATIE
Projecten en maatwerk voor het onderwijs
VERHALEN
Verteld verleden