header wiki – Huis van de Nijmeegse Geschiedenis

6 Une élite mérovingienne

Uit Huis van de Nijmeegse geschiedenis

Versie door RenateM (overleg | bijdragen) op 22 aug 2011 om 13:40 (Beveiligde "6 Une élite mérovingienne" ([edit=sysop] (vervalt niet) [move=sysop] (vervalt niet)))
(wijz) ← Oudere versie | Huidige versie (wijz) | Nieuwere versie → (wijz)
Ga naar: navigatie, zoeken
Période: 
Moines et chevaliers
La prise de Cologne par les Francs, vers le milieu du cinquième siècle, mit définitivement fin à l’autorité romaine dans la région. Les rois francs (Mérovingiens) se considéraient comme les héritiers légitimes des empereurs romains. L’élite mérovingienne prit ainsi possession des forteresses romaines, à Nimègue également.

Au début du quatrième siècle, une forteresse romaine fut érigée sur le Valkhof. A la même époque, la rive du Waal, voisine, accueillait une petite agglomération. Des recherches archéologiques en 1985-1987, précédant la construction du casino sur le Waalkade, ont révélé un mur de tuf sur une longueur d’environ quatre-vingt mètres, d’une épaisseur de près d’un mètre et demi et d’une hauteur de plus de deux mètres. Ce mur devait protéger le village près du Waal, dont les habitants enterraient leurs morts dans la zone plus élevée, au sud du mur. Une villageoise du quatrième siècle fut surnommée «La Dame de plomb», en raison du sarcophage de plomb dans laquelle on l’a retrouvée en 2011 sous la Burchtstraat. Des techniques modernes de reconstruction lui ont redonné un visage. A leur arrivée, les Mérovingiens prirent possession de la forteresse du Valkhof et du village sur la rive. C’est certainement depuis là que l’on contrôlait les vastes possessions royales de la région nimègoise. Les cimetières du quatrième siècle continuèrent d’être utilisés. En 1999,

on a découvert, entre la Raadhuisstraat et la Burchtstraat, quelques tombes datant de la fin du cinquième et du début du sixième siècle. Les tombes se trouvaient au pied d’un tumulus qui devait abriter un personnage important. Elles contenaient des objets remarquables, comme des haches de fer et un grand fer de lance. L’un des morts était même couvert de brocart. Nimègue-Nord aussi était habité à l’époque mérovingienne, comme l’indique, entre autres, la découverte d’un cimetière à l’Azaleastraat, où une élite mérovingienne enterrait ses morts au septième et huitième siècle. Tout près de ce cimetière, on a retrouvé les restes d’un édifice du Bas-Empire. Des fouilles archéologiques en 2006 au Lentseveld ont dévoilé un objet mérovingien d’exception: un revêtement métallique orné d’or et d’un minéral précieux, l’amandine. Le revêtement fut confectionné à la fin du cinquième ou au début du sixième siècle. Il embellissait autrefois la chape d’un fourreau d’épée.
Canonicoon6.jpg
Entre l’Empire romain et le Moyen Age
Vers 310-700
Déplacement du mur en tuf sur le Waalkade, 1987 (RAN)

06 muurwaalkade.jpg

Source: Mieke Smit et Katja Zee, dans: De Canon van Nijmegen, Uitgeverij Vantilt (Nijmegen 2009)
KENNISBANK
Verder graven in de historie van stad en omgeving
FACEBOOK
Op de hoogte blijven van het laatste nieuws van het Huis
EDUCATIE
Projecten en maatwerk voor het onderwijs
VERHALEN
Verteld verleden